Libellés

jeudi 27 avril 2017

Venezia

VENISE...  CINQ JOURS POUR DECOUVRIR LA VILLE !

Commençons par une citation car oui j'en raffole, certaines sont inspirantes pour ma part.

« A quoi sert de voyager si tu t’emmènes avec toi ? C'est d'âmes qu'il faut changer, non de climat »
Sénèque

Ce matin-là une envie me trotte dans la tête, je réfléchis quelques minutes, un seul mot : possible ! Alors je fonce !!
Me voilà embarqué pour Venise, mon premier voyage en avion avec mon sac à dos et un bagage à main (forcément pour ramener quelques petits souvenirs).

Pourquoi Venise me direz-vous ? L’attirance pour cette ville flottante qui bientôt n'existera plus malheureusement, une ambiance mystérieuse, romantique, bercée d'histoires, pour certaines dignes d'un conte d'époque avec ses traditions envoûtantes et ses architectures magnifiques, à la fois déroutantes et comparables à une immense palette de couleurs (les âmes artistiques se reconnaîtront). De quoi en mettre plein les yeux.



  1er jour :

Arrivée dans la ville la première chose que je remarque, le nombre de ponts sur l'eau pour traverser de rues en rues. En s’enfonçant un peu plus dans les rues dessinées tel un labyrinthe, j'ai pu admirer les maisons à étages colorés pour certaines recouvertes de verdure.
Je m'installe dans la chambre, admire la vue, c'est la décompression totale !
Je descends faire un tour histoire de repérer un peu les lieux alentours, les commerces, les restaurants avec la chaleur, bien évidemment je m'arrête prendre une glace et me poser sur la place centrale pour admirer le festival de lumières.



  2éme jour :

Depuis la chambre, j'ai la vue sur les toits des petites maisons proches ainsi que sur le canal où les gondoliers circulent en poussant la chansonnette (oui oui le mythe est bien vrai pour certains d'entre eux) de quoi se réveiller dépaysé et avec le sourire.



Le petit côté Historique :

Aujourd'hui première visite de la Basilique Saint-Marc ;

Absolument magnifique mais c'est là où l'on se rend compte du côté très touristique de la ville ! Le cœur est accessible mais tous les couloirs autour pour continuer sont payants (c'est limite). L'effet spatial est impressionnant. Le sol et le haut des murs sont recouverts de mosaïques décoratives à fond d'or et le bas des murs est revêtu de marbres de toutes sortes. Elle est composée de 2 600 colonnes antiques, prises pour la plupart lors des conquêtes et reversées comme butin à Saint-Marc. Elles servent de décoration, restant comme le symbole du soutien à la puissance de Venise.





Deuxième visite de la Campanile Di San-Marco;

Une tour en brique perchée sur 50 mètres de hauteur, à l'intérieur du clocher se trouve un logement prévu pour cinq cloches.
Au sommet de la tour, on peut admirer une flèche d'or sous la forme de l'archange Gabriel. 
Pour la visite c'est par l'ascenseur que ça se passe !!
Arrivé au sommet, se trouve l'observatoire. Ceux qui ont le vertige accrochez-vous car la vue est à couper le souffle, donnant à la fois sur la Lagune de Venise, le Museo Di Palazzo Mocenigo.
Cette tour est l'ancien clocher de la place Saint-Marc.





  3éme jour :

Petit déjeuné en terrasse avec vue sur les toits, un lever de soleil parfait.
Ce jour là, debout très tôt, je prends le vaporetto (bateau taxi), pour visiter les îles alentours.

On commence par l'île de Burano ;

L'île est située au nord de la lagune de Venise, c'est un petit village de pêcheurs, connu pour ses boutiques de dentelle, de vrai petits trésors pour tous les goûts.
Elle est bordée par ses canaux et ses maisons vivement colorées !         (Une explosion de couleurs)
Les femmes de pêcheurs peignaient les maisons de couleurs vives pour aider leurs maris à retrouver les habitations dans la brume.








Ensuite je file direction l'île de Murano ;

Une bonne petite promenade qui donne un avant goût de la lagune de Venise avec ses étendues d'eau somptueuses, la douceur de ses jardins, l'odeur enivrante de ses fleurs de jasmin et d'oranger.



L'île est surtout visitée pour ses verreries. C'est là où sont fabriqués les bijoux en verre de Murano et notamment les fameuses perles de Murano que l'on retrouve sur les bracelets Pandora (et oui mesdames au risque de vous faire un peu rager sur le moment, les perles vendues en France sont fabriqués là-bas et sont à un prix dérisoire sur l'île).






Dernière destination de la journée L'île du Lido ;

Considérée comme la station balnéaire de Venise avec son étendue de plages, de quoi se trouver un coin reposant et au calme. Après une dose de soleil et une bonne baignade ( je précise que j'ai bien choisi ma semaine, la météo a battu des records, 36 degrés tous les jours), visite de l'île très commerçante avec ses palaces et ses architectures imposantes.
Le Palais du Cinéma où se déroule tous les ans le concours d'art international cinématographique (si vous êtes comme moi une mordue de films).

La nuit ne va pas tarder à tomber et quoi de mieux qu'un restaurant traditionnel, face au coucher de soleil !
Une ambiance digne de la Belle et le Clochard (les Disney fan se reconnaîtront).




  4éme jour :

Dernier jour, c'est parti, quelques achats souvenirs pour les proches, s'en m'oublier bien-sûr, je voulais ramener un objet traditionnel vraiment authentique. En cherchant je suis tombée sur une boutique qui fabrique de vrais masques vénitiens, une merveille, tellement de choix, de formes, de couleurs à ne plus savoir ou donner de la tête.
Je m'arrête ensuite dans un magasin de montres, repéré en début de semaine. Un nouveau concept, des bracelets élastiques, 3 tailles différentes, environ 20 coloris au choix (L'arc en ciel et ses déclinaisons) avec comme particularité des cadrans interchangeables pour certains en édition limitée. A vous de switcher selon vos envies !

Et pour celles ou ceux qui sont fan, il y a une boutique Disney en plein centre (La chose improbable à Venise).
J'ai gardé le meilleur pour la fin, un tour en gondole, passage obligatoire. Certains diront tourisme pur, moi je vous dis sensations incroyables, impressionnant et magique, à faire absolument, pour ma part j'ai adoré au coucher du soleil.





Venise de nuit on en parle !!
C'est une autre vision, la ville est seulement éclairée à la lueur des lanternes, romantisme assuré...
La grande place dévoile l'intérieur des salons de thé typique avec leur côté rétro, ses concerts, les serveurs habillés comme les anciens maîtres d'hôtel, tout en blanc, l'élégance pure.
Les commerces restent ouverts tard, (une ville qui ne dort pratiquement jamais).
En parlant de commerces, ce qui m'a le plus fait plaisir ce sont les stands de fruits frais coupés devant vous, les boutiques de glaces artisanales, les meilleures que j'ai mangé et c'est là où j'ai découvert la première boutique magnum personnalisable de A à Z, avant qu'elle ne se développe en France. (Vous l'aurez compris j'adore manger, je suis friande de tout et surtout de découvertes culinaires).



Ça sent la fin... on admire une dernière fois le ciel étoilé.

Je reviendrai sans hésitation, voir le magnifique spectacle du Carnaval de Venise, alors suite au prochain voyage...



«Un voyage, c'est partir seul ou accompagné, sans pour autant avoir de but. C'est se laisser porter par le temps, se déconnecter, s'émerveiller et profiter de l'instant présent.
S'écouter et faire confiance à soi-même, juste vivre. »





Je n'ai qu'une chose à dire, à bientôt Venise...





4 commentaires:

  1. Article au top, photos magnifiques, j'ADORE !!!

    Maurgane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, Si j'ai pu te faire voyager avec moi le temps de ta lecture !!

      Supprimer
  2. Super, Maumau ! Ça donne envie d'aller s'y promener et les photos sont magnifiques ! Gros bisous !

    RépondreSupprimer